Les Bâtiments

Retour

  

La halte : on voit bien qu'il y avait une porte et une fenêtre.

La halte de Lisle sur Montauban Molières, dans un état proche de celui d'origine.

La gare de passage : on distingue bien l'agencement d'une telle gare qui est ici très proche de son état d'origine. Un abri pour les voyageurs, un bureau pour l'employé(e), une halle et un quai pour les marchandises. (ne pas oublier tout à fait à gauche lesWC, non visibles ici). Il n'y avait pas à priori de logement pour le personnel.

Plan de la gare de St Clair (pour voir plus de détails cliquer sur le plan, pour revenir à cette page, cliquer de nouveau sur le plan)

La gare de chef-lieu : c'est l'architecture classique de la gare de chemin de fer d'intérêt local; un quai et une halle à marchandises, uns salle d'attente et un bureau au rez de chaussée, un logement à l'étage.

Plan de la gare de Valence (pour voir plus de détails cliquer sur le plan, pour revenir à cette page, cliquer de nouveau sur le plan)

La gare de terminus : la gare de Montauban, aujourd'hui disparue; on devine l'importance du bâtiment.

Remise à machines : voici la remise à machines de Valence d'Agen avant sa transformation en logements. Pour la voir dans son état d'origine, il faut l'imaginer sans cet appenti en bois à gauche et sans le hangar à droite. Par contre, on voit bien qu'il y avait un atelier pour effectuer les réparations courantes puisque la ligne était isolée du réseau.

Remise à machines : coupe de l'édifice avant sa transformation en logement. Elle était la propriété d'un marchand de bestiaux qui profitait de sa proximité avec la gare Midi : les vaches étaitent parquées dans cette remise, puis chargées en face dans des wagons (une brêche avait été même faite dans la clôture de la gare Midi pour faire traverser plus facilement le bétail.

Retour